Habitat
Accueil > DÉCOUVRIR > LES OBJECTIFS > Habitat

L’ambition initiale du projet est de répondre à la pénurie de logements constatée à Bondoufle comme partout ailleurs en Ile-de-France. Il s’agit d’apporter une réponse quantitative (au moins 1 500 logements) et qualitative en proposant une offre diversifiée, adaptée aux besoins de l’ensemble des Bondouflois (logements plus petits, plus accessibles, développement du logement locatif et du logement social).

 

Diversifier l’offre de logement et améliorer le parcours résidentiel sur la commune

Bondoufle est une commune peuplée en grande majorité par des propriétaires, où plus de quatre logements sur cinq sont des résidences individuelles et des T4 ou plus (données INSEE, 2007). La construction d’au moins 1500 nouveaux logements doit permettre de rééquilibrer le parc de logements actuel en répondant aux besoins non-satisfaits sur le marché local :

  • L’augmentation de la population et les phénomènes de vieillissement et de décohabitation ont pour conséquence une augmentation du nombre de ménages et une baisse de leur taille. Le projet proposera donc des logements de taille variée du T1 au T5 en favorisant les plus petits logements.
  • Une grande majorité des Bondouflois ne peut accéder qu’à des biens de tailles réduites au regard des prix du marché et des revenus fiscaux des ménages de la commune (en excluant la notion de patrimoine). La construction de logements plus accessibles offrira aux habitants la possibilité d’accéder à la propriété tout en restant Bondouflois.
  • Le projet Grand Parc développera l’offre locative, très insuffisante à Bondoufle.

 

SOGEPROM

 

Le logement social, une double opportunité pour Bondoufle

A Bondoufle, plus de 50 % des ménages sont éligibles au logement social (données INSEE, 2007). Avec 28% des logements consacrés à de l’habitat social, le projet Grand Parc permettra d’adapter l’offre aux revenus les plus modestes et de tendre vers l’obligation légale de production de logements sociaux de la Loi SRU, récemment portée à 25% par la Loi ALUR. A l’heure actuelle, la commune n’en propose que 10,3% soit environ 350 logements, ce qui donne lieu au paiement d’une amende annuelle.

 

Nafilyan

 

Le projet Grand Parc : un impact globalement positif sur le marché immobilier local

En janvier 2011, Icade Promotion Logement a réalisé une étude sur l’évolution du marché immobilier bondouflois dans le cadre de la construction du quartier du Grand Parc, alors appelé les Portes de Bondoufle. L’étude a conclu à une dynamique immobilière favorable sur l’ensemble de la commune en augmentant l’attractivité et la visibilité de l’offre globale de logements sans concurrencer l’offre existante. Ses premières prévisions révèlèrent un écart significatif entre les prix projetés pour les logements neufs et ceux du marché ancien qui proposera des prix plus accessibles pour des logements de taille similaire.

 

MDH