Qualité de vie
Accueil > DÉCOUVRIR > LES OBJECTIFS > Qualité de vie

De manière globale, le projet a pour ambition d’améliorer la qualité de vie pour tous les Bondouflois. Il vise à créer un véritable « parc habité » grâce à l’exigence d’accessibilité et de mixité des usages, et le soin apporté au traitement des espaces publics. Le projet met en valeur les liens au paysage, en créant des lieux de promenade et en soignant le rapport entre les bâtiments et les éléments naturels.

DEC-OBJ-QualiteVie

 

La ville des « courts chemins »

La création d’un nouveau quartier est l’occasion de mener une réflexion croisée sur la proximité des services et les déplacements qui déterminent en grande partie la perception de la qualité de vie. Rapprocher les aménités urbaines permet de raccourcir les chemins quotidiens et favorise l’utilisation de moyens de transport moins polluants et plus propices aux échanges. Le projet contribue également à ouvrir Bondoufle sur son territoire en créant de nouveaux itinéraires sécurisés qui permettront demain aux piétons ou aux cyclistes de se rendre plus aisément au Plessis-Pâté ou dans le Val d’Orge par exemples.

 

Affirmer la présence de la nature en ville

A la jonction des parcs des Bordes et des Trois Parts, le nouveau parc crée une continuité verte à l’échelle de la commune, offrant aux habitants de nouveaux espaces de détente et de loisirs. Le projet tient compte de l’histoire du site en reconstituant différents milieux naturels. Le merlon qui marque aujourd’hui la limite entre la ville et la plaine accueillera un massif boisé avec à ses pieds un réseau de noues qui façonnera l’armature des allées-parc. Il permettra de sensibilser petits et grands à la faune et à la flore locales, et de valoriser la place de l’eau en ville en rendant visible les flux. Ces principes d’aménagement reflètent l’interpénétration entre le parc et le futur quartier et l’importance accordée à la qualité paysagère des espaces publics qui permet aujourd’hui de parler d’un « parc habité ».

 

Une architecture qui s’insère dans son environnement

Le quartier Le Grand Parc est respectueux de l’urbanisme Bondouflois : l’équilibre entre les espaces bâtis et non bâtis est semblable à ce que l’on trouve actuellement sur la commune, et les logements sont des maisons en bande et des petits immeubles collectifs, dont les hauteurs n’excèdent pas celles du bâti existant (12 mètres). Les consignes données aux équipes d’architectes dans le cahier des prescriptions permettent d’assurer la cohérence avec le reste du tissu urbain et de prolonger les exigences de qualité paysagère jusqu’aux espaces extérieurs situés au sein des îlots d’habitation.

Découvrez la maquette vidéo de la première opération, son architecture, les espaces publics et les espaces verts dont profiteront les Bondouflois.