Historique du projet
Accueil > DÉCOUVRIR > LE CONTEXTE > Historique du projet

Une réponse à la pénurie de logements et aux besoins des Bondouflois

DEC_Historique_logements

Depuis 2008, le projet évolue en concertation avec les concepteurs, les élus, les services et les habitants :

DEC_Historique_Frise

La construction de nouveaux logements est une priorité nationale et régionale. Elle répond également à des manques identifiés à l’échelle de la commune. A l’échelle de l’Île-de-France, le SDRIF fixe des objectifs de construction de 70 000 logements par an et identifie des secteurs d’urbanisation préférentielle, parmi lesquels le site du Grand Parc. La fermeture de la base aérienne de Brétigny-sur-Orge et la suppression du Plan d’Exposition au Bruit en 2008 ont permis d’ouvrir 69 hectares à l’urbanisation. 48 accueilleront le futur quartier d’habitation Le Grand Parc qui, dans la continuité des limites actuelles de la ville, épousera les limites du territoire communal au nord et à l’ouest et celles de la route départementale 312 au sud.

Ces objectifs régionaux sont déclinés à l’échelle de la Communauté d’Agglomération Évry Centre Essonne et de la commune de Bondoufle dans le Programme Local de l’Habitat (en cours de finalisation) et le Plan Local d’Urbanisme de la commune. Les objectifs du PLU, révisé en 2010, sont de diversifier l’offre en logement, faciliter l’accès de tous au logement, redynamiser la ville et préserver le cadre de vie existant.

En proposant des petits logements et des logements sociaux, à hauteur de 28 %, le projet permettra d’améliorer le parcours résidentiel sur la commune et de tendre vers les objectifs de 20% de logements locatifs aidés exigés par la loi SRU (en atteignant 16,7% de logements sociaux au sens SRU à l’issue de l’opération). L’accueil de nouvelles familles, grâce à la construction d’environ 1500 logements, viendra compenser le vieillissement de la population actuelle et permettra également de conforter les équipements scolaires existants.

En plus de ces logements et de manière à améliorer la qualité de vie, l’équilibre social et le dynamisme économique de la commune, le projet prévoit la création de nouveaux espaces de promenade, la construction d’équipements publics et l’accueil d’activités favorisant la création de nouveaux emplois sur la commune de Bondoufle.

 

Des étapes décisives dans la définition du projet

La suppression du Plan d’Exposition au Bruit de la base aérienne de Brétigny-sur-Orge, effective depuis le 28 juillet 2008, a permis de libérer la constructibilité de 69 hectares. Plusieurs étapes ont permis de mûrir le projet et de lui donner l’existence juridique préalable à sa mise en œuvre :

  • le 23 décembre 2008, le Préfet de l’Essonne a fixé un périmètre provisoire de Zone d’Aménagement Différé (dit pré-ZAD) sur la totalité des terrains libérés de manière à éviter une spéculation foncière dans l’attente des projets ;

 

  • la délibération du Conseil de Communauté du 9 février 2009, déposée en Préfecture de l’Essonne le 16 février 2009, annonce le début de la concertation préalable à la création de la Zone d’Aménagement Concerté. Les grandes lignes du projet, le périmètre et les études d’impact sont mis à la disposition du public. Elle sera achevée le 18 février 2010 ;

 

  • le 18 février 2010, la Communauté d’Agglomération Evry Centre Essonne a approuvé la création d’une ZAC en vue de la construction du quartier des Portes de Bondoufle. La communauté d’agglomération est compétente dans ce domaine en matière de ZAC lorsque le projet dépasse 300 logements et 10 hectares ;

 

  • la révision du PLU de Bondoufle engagée suite à la suppression du PEB et tenant compte du projet a été approuvée le 29 juin 2010 après enquête publique ;

 

  • Grand Paris Aménagement a été désignée aménageur de la ZAC par délibération de la CAECE le 15 décembre 2010, le traité de concession a été signé le 21 mars 2011.

 

Un projet qui s’inscrit dans la continuité

A partir des années 1970, Bondoufle, qui n’était alors qu’un village, connaît une phase de croissance conséquente dans le cadre de son intégration à la ville nouvelle d’Évry. En sept ans, de 1975 à 1982, 1792 nouveaux logements sont construits. Les quartiers des Aubépines, des Saplo, des Coccinelles, des Demoiselles, font aujourd’hui partie intégrante de l’identité de Bondoufle. Le Grand Parc s’inscrit dans cette histoire. D’ici 2025, au moins 1500 logements seront construits à l’ouest du quartier des Trois Parts.